Muse - The Globalist

the globalist muse artwork title sequel citizen erased matt mahurin

Noter

The Globalist
4.7 | 19 votes

Titre : The Globalist
Durée : 10:07
Producteur : Muse, Robert « Mutt » Lange

The Globalist est un titre du nouvel album du groupe Muse : Drones. Confirmé comme étant le sequel direct du chef-d’oeuvre Citizen Erased, morceau pivot de l’album Origin of Symmetry, ce morceau d’une 10ène de minutes peint un tableau halluciné de l’ascension, puis la chute inévitable de la dictature. De plus, la chanson traite des sujets propres à Muse : qui sont la guerre mondiale et l’apocalypse. Classiques. Matthew Bellamy à propos de la chanson, qui précisons-le, est l’une de ses favorites de l’album : « la première moitié du morceau sonne comme une musique de film, puis ça se rapproche du métal et l’outro est une ballade au piano ». Après quelques écoutes du making-of du morceau qui a été dévoilé involontairement, on discerne une influence indéniable de l’oeuvre d’Ennio Morricone.

Les prises de son du morceau ont été enregistré à l’Air Studio, et il semblerait que les nombreux extraits Instagram que le groupe aurait posté durant la promotion et le « teasing » de l’album soient pour la plupart tirés de The Globalist. Le riff principal du morceau rappel beaucoup celui joué dans le fameux Helsinki Jam, pendant The Resistance Tour. De plus, la chanson aurait été influencée par le groupe Queen, dans la même veine que le morceau I Belong to You, présent sur l’album The Resistance.

Du peu qu’on l’on ait pu écouter, voilà ce que l’on peut retenir : le début du morceau est teinté de violon, accompagné d’une guitare acoustique jouant crescendo, annonçant le climax du morceau. Pendant ce temps, Matt fait tomber des chaises et tabourets, pour ainsi reproduire le son de coups de feux; une ambiance très « far-west » s’installe alors. C’est après cela que Matt et Chris jouent le riff principal à l’unisson, puis la batterie prend le dessus. Pendant le final au piano, on entend notamment des effets sonores qui semblent être inspirés de « lancement de fusée » ou de propulseurs en réaction.

Choisissez votre langue :
[PART 1]

 

You were never truly loved

Tu n’as jamais vraiment été aimé

You have only been betrayed

Tu as juste été trahis

You were never truly nurtured

Tu n’as jamais été vraiment encouragé

By churches or the state

Par les églises ou l’État

You were left unprotected

On t’a laissé, libré à toi même

To these wild and fragile lands

En ces terres sauvages et fragiles

 

But you can rise up like a god

Mais tu peux t’élever comme un dieu

Arm yourself, you can be strong

Arme-toi, tu peux être fort

You can build a nuclear power

Tu peux bâtir un pouvoir nucléaire

Transform the earth to your desire

Transformer la Terre selon ton désir

 

Free your mind from false beliefs

Libère ton esprit de ces fausses croyances

You can be the commander in chief

Tu peux devenir le commandant en chef

You can hide your true motives

Tu peux dissimuler tes véritables motivations

To dismantle and destroy

Démanteler et détruire

 

Now you finally have the codes

Maintenant tu as finalement les codes

I have given you the code

Je t’ai donné le code

 

[PART 2] 

10,9,8,7,6,5,4,3,2,1

Fire

Feu

 
[PART 3] 

There’s no country left

Il ne reste plus de pays

To love and cherish

A aimer et chérir

It’s gone, it’s gone for good

C’est terminé, c’est terminé pour de bon

It’s you and me babe

C’est toi et moi bébé

Survivors

Comme seuls survivants

To hunt and gather memories

Pour traquer et rassembler nos souvenirs

Of the great nation we were

De la grande nation que nous étions

 

There’s no countries left

Il ne reste plus de pays

To fight and conquer

A combattre et à conquérir

I think, I destroyed them all.

Je pense les avoirs tous détruits.

It’s human nature

C’est la nature humaine

The greatest hunter

Le plus grand prédateur

Will survive them all

Nous survivra à tous

With no one left to love.

Sans plus rien d’autre à aimer.

 

There’s no culture left

Il ne reste plus de culture

To love and cherish

A aimer et chérir

It’s gone, you know it’s gone for good

C’est terminé, tu sais que ça l’est pour de bon

A trillion memories

Un trillion de souvenirs

Lost in space and time forevermore

Perdu dans l’espace et le temps à tout jamais

I just wanted

Je voulais juste

I just needed to be loved.

J’avais juste besoin d’être aimé

One Comment

  1. Le meilleur morceau de l’album. Sublimr

    Répondre
    1

Laisser un commentaire

website buttons